Wébinaire

Fait associatif et crise sanitaire : le fait associatif en situation de confinement ?

Accueil 9 Evénements 9 Fait associatif et crise sanitaire

01/06/2021
10/06/2021

En ligne

Beaucoup d’associations ont dû adapter leurs activités en réponse à la crise sanitaire et à ses impacts multiples. Beaucoup ont également connu de grandes difficultés financières, et ont cherché à s’organiser dans de nouvelles configurations, qui ont appelé à une adaptation constante pour continuer d’exister et d’agir au fil de l’évolution des mesures gouvernementales et de la crise COVID-19. Beaucoup encore, ont traversé de graves difficultés à propos de leurs membres durement touchés aussi et cela interroge sur les effectifs, les actions à mener, et les pertes en richesses humaines et en créativité.  

Dans ce contexte d’ajustement successif et de fortes contraintes, comment le fait associatif et l’engagement à faire association ont-ils continué d’exister et sous quelles modalités ? Si les associations ont leur rôle à jouer dans un tel moment, et elles démontrent à quel point elles sont en capacité de le faire lors d’une crise comme celle que nous traversons, ne sont-elles pas aussi comme confinées, car limitées dans leurs moyens et leurs droits ? Et qu’en est-il de leur temporalité ? Comment les associations se pensent-elles entre l’urgence du temps présent et la pérennité de leur organisation au long cours ? En quoi cette crise fragilise le fait associatif et comment répondre que, pour les associations et les individus, conserver ou retrouver une autonomie d’actions et de projets est primordial ?  

Voilà quelques-unes des grandes interrogations structurant ce séminaire qui a réuni 110 acteurs associatifs et chercheurs. 

Programme 

1er juin : Quatre tables rondes successives composées d’acteurs associatifs et institutionnels et de chercheurs.  

Ces tables rondes ont pour objectif la mise en connaissance des participants et la facilitation d’opportunités de futurs échanges entre les différentes instances qui interviendront dans le cadre de ce séminaire. Elles visent également à mettre en perspective les quatre thématiques de ce séminaire dans un format d’échanges conviviaux et à éclairer les pistes de réflexion qui seront abordées dans les ateliers. 

Semaine suivante : ateliers de travail sur les thématiques présentées en tables rondes 

Acteurs associatifs, institutionnels, et chercheurs, sont invités à participer ensemble, à partir des objectifs fixés pour chaque atelier, à échanger. 

  • Lundi 7 juin, de 16h à 18h : atelier 1 « Engagement associatif formel »
  • Mardi 8 juin, de 16h à 18h : atelier 2 « Engagement informel et initiatives citoyennes »
  • Mercredi 9 juin, de 16h à 18h : atelier 3 « Temporalités des effets de la crise sur le fait associatif »
  • Jeudi 10 juin, de 16h à 18h : atelier 4 « Autonomie et vulnérabilité des individus »

Ce séminaire a été piloté par : 

  • Bernard Petitgas, Sociologue au laboratoire CERReV, Université de Caen Normandie, lauréat de l’Institut 
  • Laëtitia Lethielleux, Maître de conférences en sciences de gestion, HDR, directrice de la chaire Economie Sociale et Solidaire à l’Université de Reims, Champagne-Ardenne, membre du Laboratoire REGARDS et du Comité scientifique de l’Institut

Retrouvez le replay les éléments présentés dans le cadre du webinaire

Intervenants

Table ronde 1 : « Engagement associatif formel » : 

Alexandrina Najmowicz, Secrétaire générale du European Civic Forum  

Samuel Francblu, Chef de projet à l’Assoce et doctorant-chercheur (Centre de Recherches sur les Médiations – Université de Lorraine)   

Béatrice Maurines, Sociologue-anthropologue (Centre Max Weber – Université Lumière Lyon 2) et coprésidente de l’association Le Passe-Jardins 

Lena Sarrut, Doctorante (Laboratoire CEAC – Université de Lille) et bibliothécaire à l’Association Lire C’est Vivre

Table ronde 3 : « Temporalités des effets de la crise sur le fait associatif » : 

Joaquim Frager, Coordinateur du pôle Animation – Réseau et Vie Associative de F3E  

Fabienne Duboscq Vice-présidente de l’Adema, consultante secteur associatif du cabinet Gain de Causes   

Hubert Penicaud, Animateur de la commission inter-associative de France Bénévolat   

Eric Dacheux, Professeur en sciences de l’information et de la communication à l’université Clermont Auvergne   

Table ronde 2 : « Engagement informel et initiatives citoyennes » : 

Kaïs Marzouki, Secrétaire général du Haut Conseil à la Vie Associative 

Jean-Baptiste Jobard, Coordinateur du Collectif des Associations Citoyennes 

Chantal Nicole-Drancourt, Directrice de recherche au CNRS  

Lamia Bouadi, Doctorante au CNAM   

Arnaud Morange, Chercheur au Département Recherche de l’Institut Régional du Travail Social Normandie-Caen

Table ronde 4 : « Autonomie et vulnérabilité du fait associatif et des individus » : 

Charlotte Debray, Déléguée générale de La Fonda   

Yamina Omrani, Conseillère en politique sociale et familiale, en charge de la vie associative, Caisse Nationale des Allocations Familiales   

Sarah Bilot, Déléguée Générale d’Animafac   

Amélie Artis, Maitre de conférences à Sciences Po Grenoble – Chaire ESS   

Fatiha Kaoues, Chargée de recherche au CNRS et membre de l’Association Française des Anthropologues

Animation

Bernard Petitgas, Sociologue au laboratoire CERReV, Université de Caen Normandie, lauréat de l’Institut  

Laëtitia Lethielleux, Maître de conférences en sciences de gestion, HDR, directrice de la chaire Economie Sociale et Solidaire à l’Université de Reims, Champagne-Ardenne, membre du Laboratoire REGARDS et du Comité scientifique de l’Institut 

Institut français du Monde associatif

1 Rue Dr Fleury Pierre Papillon, 69100 Villeurbanne

Suivez-nous sur les réseaux sociaux